Accords LR/LREM au second tour des municipales: les électeurs de droite n’étaient pas d’accord

Les résultats des Républicains aux élections municipales ont été plutôt satisfaisants dans les petites et moyennes villes (Lorient, Metz ou Auxerre ont par exemple basculé à droite), pour lesquels ils sont été élus dans 50% des communes de plus de 9000 habitants et plus.

En revanche, dans les grandes métropoles, les Républicains n’ont pas su maintenir ou augmenter leur mainmise (sauf Toulouse), car neuf villes sont tombées dans l’escarcelle de la Gauche et la Gauche pastèque. Une partie de ses échecs s’expliqueraient, d’après certains ténors du parti, aux alliances conclues avec la République en Marche entre les deux tours.

Lire la suite

Le naufrage des membres du gouvernement au second tour des municipales

Le second tour des élections municipales, (même si la victoire d’Edouard Philippe au Havre face un candidat sans envergure nationale permet à la République en marche de sauver les apparences), a été un fiasco complet pour les membres du gouvernement et autres hérauts de la Macronie engagés sur des listes LREM.

Lire la suite

Brune Poirson, la vulgarité en marche

Lors de la soirée électorale de-u deuxième tour des municipales de CNews animée par Laurence Ferrari, Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès de la Ministre de la Transition écologique et solidaire, qui était en plateau depuis une demi-heure et a eu tout loisir de s’exprimer, s’est illustrée par sa vulgarité face à Sébastien Chenu du Rassemblement National:

«En fait, j’aurais dû venir avec une paire de couilles et la poser sur la table. Comme ça, peut-être que j’aurais eu le droit de parler !» (Brune Poirson, CNews, 28/06/2020)

La France aurait son premier maire fiché S pour islamisme

A Goussainville, le roman de Michel Houellebecq « Soumission » de 2015, où un candidat d’un parti musulman remporte une élection en France, a trouvé sa réalisation. En effet, un maire au profil islamiste a été élu au deuxième tour à Goussainville dans le Val d’Oise (à côté de Roissy) à la faveur d’une triangulaire avec 38,58% des suffrages, de 745 votes devant Alain Louis (DVG, soutenu par LREM) et l’ex-maire Elisabeth Hermanville (DVD). Le taux de participation à Goussainville est de 46,21%.

Lire la suite