Les Républicains: argumentaire de la semaine du 18/05/2020

Chaque semaine, nous vous proposons de retrouver les argumentaires et les votes des Républicains extraits de leur newsletter. Au programme cette semaine:

  • Extension de la loi d’exception sanitaire
  • Loi Avia contre la haine en ligne
  • Perte de la majorité par LREM
  • Primes à l’hôpital
  • Second tour des élections municipales
  • Echec de l’essai Discovery

Projet de loi relatif à diverses dispositions liées à la crise sanitaire

Les députés des Républicains ont voté contre ce texte, refusant de donner un blanc-seing au gouvernement. Ce projet de loi est une véritable aubaine pour faire passer des mesures qui n’ont aucun caractère d’urgence et devraient être examinées par le Parlement. Nous dénonçons notamment l’article 3 du texte, par lequel le gouvernement tente d’imposer une centralisation des trésoreries des organismes publics et de certains organismes privés chargés d’une mission de service public. Cette mesure va entraîner par la même occasion la fermeture des trésoreries rurales, sans qu’aucune concertation n’ait eu lieu.


Proposition de loi Avia contre la haine en ligne

Le groupe des Républicains a voté contre la proposition de loi Avia. De deux choses l’une: soit cette proposition de loi se révèlera inapplicable, auquel cas elle sera inutile, soit cette loi risque de menacer la liberté d’expression. En effet, alors qu’il existe déjà dans notre droit un arsenal juridique pour poursuivre et réprimer les appels à la haine, la loi Avia, en exigeant que les opérateurs de plateforme apprécient eux-mêmes le caractère illicite des messages, ouvre la porte à une censure privée, basée sur de simples accusations ou de simples suspicions.


Explosion du groupe majoritaire à l’Assemblée nationale

Cette explosion de la majorité présidentielle serait anecdotique si la France ne traversait pas une crise aussi grave et si cela n’affaiblirait pas davantage l’Assemblée Nationale où la multiplication de petits groupes politiques nuit à l’efficacité de son fonctionnement et à sa représentativité. Nous avons proposé à plusieurs reprises qu’un groupe parlementaire ne puisse se constituer que s’il comprend au moins 10% des députés siégeant à l’Assemblée nationale pour que cette dernière reste audible. (lire aussi: notre article)


Prime pour le personnel soignant et annonces du gouvernement sur l’hôpital

Après avoir annoncé fin mars une grande prime pour tout le personnel soignant, les critères d’attribution des primes d’après le décret du gouvernement sont arbitraires et dénoncés dans de nombreux territoires. Il était pourtant légitime d’offrir la même prime à l’ensemble du personnel soignant, même si son attribution n’évitera pas de s’attaquer enfin aux enjeux de la revalorisation des salaires et de l’augmentation du temps de travail dans les hôpitaux, dans le cadre d’une refonte plus que jamais nécessaire du système de santé en France. Il s’agit du 3e plan pour l’hôpital annoncé en moins de deux ans, après le grand plan «Ma santé 2022», et le grand plan hôpital de novembre dernier. La réalité, c’est que l’absence d’économies sur le fonctionnement de l’Etat depuis le début du mandat met le gouvernement dans une impasse budgétaire et le prive de toute marge de manœuvre pour remédier à la situation dramatique des urgences et de l’hôpital.


Mise en place des conseils municipaux élus et organisation du second tour des élections municipales

Nous nous félicitons que le gouvernement ait enfin pris la décision d’installer les conseils municipaux élus le 15 mars, comme nous le lui avions demandé depuis plusieurs semaines. Il est fondamental que les élus locaux prennent enfin leurs fonctions, notamment pour relancer la commande publique et le secteur du BTP si durement touché par la crise économique que nous traversons.
Comme nous l’avons toujours dit, nous sommes favorables à l’organisation du second tour des élections dès que les conditions sanitaires sont réunies. En revanche l’organisation des élections est une prérogative qui appartient au pouvoir exécutif qui doit prendre ses responsabilités en fonction de l’avis des scientifiques. Se dédouaner de sa responsabilité en attendant du Parlement qu’il tranche à sa place serait une regrettable preuve de lâcheté.


Échec de l’essai clinique Discovery

L’échec de cette étude présumée européenne est à mettre au passif du gouvernement et du président de la République. Comme dans tant de cas, ses promesses sont restées lettre morte. Alors que la recherche d’un traitement contre le Covid-19 devrait être une impérieuse nécessité pour traiter les patients infectés avant de trouver un vaccin, il est déplorable qu’un essai promis depuis maintenant deux mois soit un tel fiasco et que le gouvernement le cache, ce qui ne fait qu’augmenter la défiance envers sa capacité à gérer cette crise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s