Deux réfugiés afghans agressent deux prostituées à Poitiers

Ce dimanche 2 août vers 22H30, une prostituée a été agressée par deux réfugiés afghans. Heureusement, la camionnette de La Croix Rouge, qui effectuait ses maraudes quotidiennes passait au même moment et a pu secourir la jeune femme. Dans cette bagarre, les deux hommes ont pris son sac à main tombé à terre. C’est ce qu’elle explique en anglais aux travailleurs sociaux de la Croix Rouge une fois à bord. Quand soudainement, elle montre du doigt ces deux agresseurs agissant de la même manière avec une autre prostituée, tentant de l’amener dans une ruelle obscure.


Ils ont le statut de réfugiés afghans depuis deux ans

La Croix Rouge appelle alors immédiatement la Police. Les réfugiés abandonnent le sac dans la précipitation. La police les interpellent sur le champ quelques instants plus tard.

Ces deux hommes, âgés de 25 et 28 ans, sont logés et bénéficient d’un pécule alloués par le département.


Le tribunal, lieu de toutes les audaces

Les deux comparses passent devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate pour des faits de violence volontaire et de vol et « heureusement » pour eux la tentative de viol n’a pas été retenue. Les explications avancées à la barre ne volent pas très haut:

« Elles ont eu peur parce qu’on avait bu, » (…) « C’est de fausses accusations. On voulait juste leur dire bonjour »

Au final, ils sont condamnés à six mois de prison, dont trois assortis du sursis avec effet immédiat. Dans trois mois, on les retrouvera probablement dans les rues de Poitiers pour les mêmes motifs.


La loi du 13 avril 2016 instaurant la pénalisation des clients des prostituées

Catherine Coutelle, ancienne députée PS de la Vienne et co-auteure de cette loi reconnait que cette loi est très peu appliquée. En février 2019, seuls 3000 clients avaient été verbalisés pour ce motif, une goutte d’eau!

Les chiffres de la récidive – Marianne – Décembre 2018

Il est fort à parier que ces délinquants ne seront pas renvoyés chez eux et continueront à être logés aux frais de la princesse!

Laisser un commentaire