À Besançon, une ado musulmane battue et tondue pour être amoureuse d’un chrétien

L’Est républicain rapporte une agression qui donne un grand coup de pied dans le fameux « vivre ensemble » cher aux multiculturalistes. Ce devrait être une histoire ordinaire, une histoire d’amour. A Besançon, une adolescente musulmane de 17 ans entretenait une love story avec un chrétien de 20 ans en secret. De crainte d’être confondue, la jeune file a même fuguée. Avant de finalement annoncer ce « coup de foudre » à ses parents par SMS. Quelque chose, finalement d’assez banal. Mais la suite l’est moins.

Car sa famille musulmane en a décidé autrement. L’ayant appris, elle l’a châtiée de manière implacable: en la frappant à coups de pieds et de poings, jusqu’à lui casser les côtes et la couvrir d’hématomes, puis en lui tondant le crâne. Comme les femmes collaboratrices après guerre.

La jeune fille s’est vu prescrire 14 jours d’ITT (Interruption Temporaire de Travail). Son père, sa mère, son oncle et sa tante, sont désormais poursuivis pour «violences sur mineur, en présence de mineurs et en réunion», et tous ont été placés en garde à vue, puis sous contrôle judiciaire. La jeune musulmane, elle, est sous la protection de l’Etat, à défaut d’être sous protection d’Allah.

Un commentaire

  1. Quand les primates muzzz agissent en primates muzzz, tout les médias s’étonnent 😂 la seule question est….mais que faisaient ces gens en France ????
    Enfin, combien va coûter à la France, la jeune fille qui émeut la gauche et qui grâce à sa famille vient de gagner la nationalité française !

Laisser un commentaire