(Extrait) Une enseignante de banlieue à ses élèves: « Rassurez-moi, vous n’allez pas me décapiter ? »

Une professeur de français, qui enseigne depuis 6 ans en banlieue témoignait hier anonymement dans les colonnes de Ouest-France de l’effarement qu’elle avait devant une classe dont le tiers d’entre eux disaient et écrivaient ouvertement qu’on ne pouvait pas critiquer les religions.
L’enseignante avait demandé aux élèves d’écrire ce qu’ils avaient pensé, anonymement, de l’affaire de la décapitation de Samuel Paty et tout ce qui en a suivi et les réponses l’ont laissée sans voix:

« Ce n’est pas normal de critiquer l’islam, comme les autres religions, d’ailleurs. (…)
C’était mieux avant quand il n’y avait pas de liberté d’expression. (…)
Pourquoi les caricatures sont-elles aux programmes ? »

Des élèves de banlieue parisienne, cité une professeur de français

Après avoir ouvert le débat avec eux, la femme lance en forme de boutade: « Rassurez-moi, vous n’allez pas me décapiter ? » 
Un élève a répondu : « Vous inquiétez pas. Pas vous… » Voir le témoignage complet sur Ouest-France
(Ci-dessus: Image d’illustration)

Laisser un commentaire