L’avocat général de la cour de Justice de l’UE dit que l’interdiction du voile au travail n’est pas une discrimination

Une bonne décision venant d’une des cours de justice européenne est tellement rare qu’il faut la saluer avec force. Aujourd’hui, l’Avocat Général de la Cour de justice de l’Union européenne a plaidé contre le recours de plaignantes musulmanes en Allemagne, qui contestait le droit de leur employeur d’enlever leur voile pendant leur travail. Voici ses conclusions :

« L’interdiction du port de tout signe visible de convictions politiques, philosophiques ou religieuses sur le lieu de travail, qui découle d’une règle interne d’une entreprise privée, ne constitue pas une discrimination directe fondée sur la religion ou sur les convictions à l’égard des travailleurs qui observent certaines règles vestimentaires en application de préceptes religieux. »

L’avocat général de la CJUE, dans Le Figaro

L’avocat a bien distingué la position d’un employeur dans chacun des pays avec le respect de la religion. Maintenant, reste à savoir si la Cour européenne va suivre l’avis de l’avocat général.

Laisser un commentaire