Gérard Collomb pousse le bouchon lyonnais trop loin pour LREM

Dire que les élections municipales ont été un échec pour LREM serait un euphémisme. Ainsi, dans les grandes agglomérations, que ce soit à Paris avec Agnès Buzyn, ou à Lyon avec Yann Cucherat, tous deux arrivés en troisième position, les LREM ont fait des scores décevants, c’est un euphémisme. Ces résultats n’ont pas manqué de révéler les fractures d’un parti qui se déchire déjà à l’Assemblée Nationale.

Gérard Collomb, une des premières personnes à soutenir l’émancipation de Macron vis à vis du PS, est un habitué des coups de semonce (on se rappelle sa démission fracassante du Ministère de l’intérieur suite à l’affaire Benalla). Il a récemment ébranlé une nouvelle fois le parti présidentiel en annonçant retirer sa candidature pour la présidence de la Métropole de Lyon (1,3 millions d’habitants en 2015), à la faveur du candidat Les Républicains François-Noël Buffet.

Lire la suite

Trump contre Twitter: du sang et des tweets

Depuis le 26 mai 2020, rien ne va plus entre le réseau de micro-blogging Twitter et Donald Trump. Dans le cadre de ses messages sur la vidéo de l’assassinat de George Floyd, un afro-américain, par un policier blanc à Minneapolis, le 25 mai 2020, l’application a en effet signalé un, plus plusieurs de ses tweets comme « trompeurs » ou « incitant à la violence ». Une première dans l’histoire de Twitter, la société née en 2006, créé et dirigée par Jack Dorsey.

Lire la suite

(Extrait) En Italie, Facebook condamné pour censure et atteinte à la liberté d’expression

C’est un revers historique pour Facebook en Europe. La justice italienne a en effet confirmé la supériorité de la loi nationale sur l’arbitraire des règles privées de Facebook dans le cadre d’un litige entre l’entreprise américaine et le mouvement politique CasaPound. Laurent Solly, l’ancien préfet hors-cadre nommé directeur de Facebook pour la zone Europe du Sud – comprenant l’Italie et la France – voit la censure de Facebook fragilisée par cette décision judiciaire de première importance. (Lire la suite sur Polémia)

Le monde d’après se fera t-il sans Renault?

Le Ministre de l’économie, Bruno Le Maire, ne déclarait-il pas le 22 mai 2020 : « Oui Renault peut disparaître, il faut être lucide« . Cette déclaration ne tranchait pas spécialement avec l’ambiance mortuaire qui règne au sommet de l’Etat où chaque soir, on décompte les morts comme d’autres compte les moutons. Mais, sur le terrain les salariés veulent survivre.

Lire la suite

Les zig-zags de Macron doivent permettent de remettre la Droite en piste

Il y a trois ans en arrière, Emmanuel Macron déclarait que le « protectionnisme, c’était la guerre », et aujourd’hui, le voilà qui pleure sur les effets de la délocalisation de nos industries stratégiques et industrielles. Le président de la République a dupé les français quand il promettait, la main sur le coeur, qu’il s’opposerait à l’élargissement de l’Union à l’Albanie et la Macédoine du Nord. Cette volte-face a été votée en catimini, en pleine urgence sanitaire.

Lire la suite

Georges Pompidou, une vie au service de la modernisation de la France (4/5)

Chaque semaine, Jean-Paul Delbert, journaliste, vous propose de découvrir une tranche de vie de Georges Pompidou (1911-1974). Cette semaine, retraçons son parcours, des chantiers de sa Présidence de la République à son décès en 1974. Bonne lecture!

Lire: La troisième partie du portrait
Lire la suite

Non à l’impôt européen!

Suite au plan de relance de 750 milliards d’euros (dont 100 milliards supporté par la France) dévoilé par la Commission européenne dirigée par Ursula Van der Leyen, deux questions se posaient spontanément:
1) comment va-t-on garantir ce risque (qui est pris sur les marchés financiers) et
2) comment rembourser cette somme astronomique pour nos enfants et petits-enfants? Et, alors qu’il n’a jamais été aussi souvent prononcé le mot souveraineté que dans cette période de Covid19, après la monnaie commune, il s’agirait d’un pas de géant vers un fédéralisme européen particulièrement néfaste.

Lire la suite

Dossier hydroxychloroquine: l’éditeur du Lancet, ouvertement anti-Trump: faites-le lien!

Invité en duplex dans l’émission de Pascal Pro sur CNEWS ce matin, Philippe Parola, chef du service des maladies infectieuses de l’IHU de Marseille, nous explique le biais de l’étude du Lancet du 22 mai 2020, il s’étonne sur la précipitation de l’OMS à arrêter les études en cours avec l’hydroxychloroquine ou le gouvernement à abroger à la hâte le décret de l’autorisation de prescription de l’hydroxychloroquine. Il revient sur les raisons d’un emballement mondial provoqué par des enjeux politiques et financiers majeurs.

Lire la suite

(Vidéo) Alain Houpert sur la Commission d’enquête du Sénat sur la gestion du Covid19

La commission des lois du Sénat a décidé la création d’une mission de contrôle, composée de 36 membres, sur les mesures gouvernementales liées à l’épidémie de Covid-19.

Explications du sénateur LR Alain Houpert sur les objectifs de cette commission qui débutera ses travaux le mois prochain.

« Le Sénat c’est la chambre de la raison. Il n’y a pas de colère, mais de la raison. » (Alain Houpert, Boulevard Voltaire le 28/05/2020)

Quand LREM fait voter la Loi Avia par un député… mort

L’édition papier du magazine Le Point a révélé une inquiétante dérive dans le parti des amis de Gilles Le Gendre à l’Assemblée Nationale. Le vote du député Jean-François Cesarini, de l’aile gauche de la majorité a été comptabilisé parmi les 286 votes faisant passer la loi Avia. Or, ce dernier est décédé à 49 ans… six semaines avant le vote.


Contactés par Le Point, les services de l’Assemblée plaident une erreur de bonne foi, expliquant qu’ils auraient oublié d’actualiser le fichier avant de l’utiliser. Une défense qui ne convainc pas totalement, alors qu’un fichier à jour, avec l’inscription de la suppléante de Jean-François Cesarini, a déjà été utilisé à deux reprises, en avril et en mai. (valeurs actuelles)