50 adultes et enfants décapités et démembrés au Mozambique par des affiliés à l’Etat Islamique

Un nouveau massacre de masse a eu lieu dans le nord-ouest du Mozambique, dans la localité de Muatide. Des djihadistes qui opèrent depuis trois ans dans la région de Cabo Delgado ont en effet égorgés et démembrés une cinquantaine d’enfants et d’adultes (femmes et enfants) sur un terrain de football, avant de disperser leurs restes dans la forêt voisine.

Ce groupe de 50 personnes participaient originellement à une cérémonie d’initiation. Les islamistes avaient déjà opéré de la sorte en avril, en décapitant des dizaines de jeunes récalcitrants à intégrer leurs troupes.

Le porte-parole du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, s’est déclaré « choqué par les récentes informations faisant état de massacres par des groupes armés non étatiques dans plusieurs villages […] y compris la décapitation et l’enlèvement de femmes et d’enfants »

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 003 043 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :